Articles - Vie de l'asso

 

Rubriques

FermerQuoi d'neuf ?

FermerVie de l'asso

FermerVTT

FermerRaid multisports

FermerCO

FermerTrail

FermerNos organisations

FermerProjets


Derniers billets

Vie de l'asso

2016-10-20-Festival des Templiers  -  par Les Tyrannosaures

Du 20 au 23 Octobre 2016

Festival des Templiers

Petits et grands Tyrannos se sont rendus à Millau sur les différentes versions de Trail qu'offrent les Templiers...des défis,de l'ambiance ,courir avec de magnifiques paysages...

Nous avons un 2ème 100 Bornard chez les Tyrannos !!

son résumé version courte : 
je suis venu, j'ai vu, j'ai vaincu

f_des_templiers.jpgf_des_templiers__1.jpg

 Pour les plus courageux celle un peu plus longue:
4h15 le départ de la course est donné j'avais décidé de partir assez vite pour éviter un maximum les soucis de bouchons sur les premiers singles; les premiers km passent rapidement, petit ravitaillement rapide (après coup surement trop rapide) et me voila reparti je suis un petit groupe mais au bout d'un moment je me dit que ce groupe est trop rapide pour moi et décide de ralentir. les km s’enchaînent plutôt bien et je profite des paysages rencontré (une petite erreur me fait même faire un bout de chemin en plus histoire d'en profiter encore plus wink) me voilà au km 44 je retrouve manu mon assistant de choc ça fait plaisir me voilà repartit..... la fatigue et quelques douleurs commencent à pointer le bout de son nez mais rien de bien méchant je retrouve David mon deuxième assistant... j'ai vraiment de la chance Je profite des ravitos pour masser les jambes et me poser un peu plus longtemps; et hop je repars avec un coureur qui fait la course en sandales on discute et nous voilà déjà arrivé au ravito suivant ça passe vite smile je continu profite des paysages me voilà arrivé au km 73 une grosse portion se dresse devant, 17km sans ravito ni eau mais avec un peu moins de dénivelé je prend mon temps, massage je mange bien et me voilà en route tout se passe bien jusqu'au km 80 ou a partir de ce moment là ma montre décide de s’arrêter plus de batterie gggggrrrrrrrr faut que je la recharge. Je récupère un groupe et reste un moment avec, à partir de ce moment là je ne prend plus de plaisir sur cette portion je ne me souviens plus du tout du profil et dois rallumer la frontale, je n'avance plus c'est mon petit moment "mais qu'est ce que je fou là" je demande à deux reprises sur le chemin combien de km il reste jusqu'au prochain ravito et on me dit à 2 reprises 5km . on arrive à un point de contrôle et là surprise il reste 4,8km j'ai l'impression de prendre une grande claque je viens de faire 5km et j'ai l'impression d'en avoir fait 15 il faut que je me remotive et me dépêche d'arriver au prochain point d'eau.....enfin ....je vois mes deux assistants que ça fait plaisir de les voir je suis fatigué il y a un ravitaillement mais que pour les accompagnants tout est payant c'est dur.....mes deux compères m'offre un bol de soupe (ils sont au petits soin avec moi) ça me fait un bien fou, mon moral reviens plus que 10km je pars monter au "cade" je suis reboosté je monte rapidement et arrive au sommet le dernier ravito plus que 6km le début est en “faux plat” puis on arrive dans une descente technique je glisse j'ai mal aux jambes je ne suis vraiment pas à l 'aise on me double encore et encore mais comment font il pour aller aussi vite passage par la grotte du hibou et on continu cette descente infernale passage aux niveau des signaleurs et ils me disent plus que 100m de descente technique et que la suite et facile et c'est le cas je me remet à courir je passe le cap des 100 bornes, (youpi me voilà 100 bornard 😊) les encouragements des copains, les 4 dernières marches et je passe la ligne d'arrivée et 18H39
Objectif atteint
Un grand merci à tous pour vos message d’encouragement avant, pendant et après la course ça fait super plaisir, à mes deux assistants pour m’avoir suivi et s’être occupé de moi tout au long de mon aventure, à Phillipe et Artois Athlétisme Béthune pour la prépa, à Dimitri et Geneviève pour leurs conseils et les KM parcouru ensemble et surtout à ma petite famille pour me soutenir et m’aider à atteindre mes objectifs

Aux Filles de se lancer sur le trail version Marathon du Larzac 36km

Marathon du Larzac. Pour le plaisir des yeux…
10 semaines d’entrainements, un programme élaboré pour les filles avec pour seul objectif d’être bien préparées pour prendre plaisir sur ce marathon.
5h ce matin, avec Malou et Charlotte, nous voilà donc en tête à tête pour le p'tit déj, plutôt zen… :)
Puis direction le point de départ tout là haut dans la bergerie… il fait -2°C et nuit aussi… c’est parti !!
Après un départ bien géré, s’en suivent des panoramas tour à tour différents… plateaux, corniches, forêts, grotte du hibou … on court vraiment avec nos yeux… tout est magnifique… sans oublier les nombreuses belles montées.... les difficultés sont présentes aussi.
Sur le parcours, il règne un silence impressionnant, … connexion avec ce site très nature absolue. J'ai adoré !
Un coaching mental qui a fait rire les filles dans les parties plus techniques…
On passe l’arrivée ravies et en forme. Limite…. c’est passé trop vite… ;)
Mission réussie. Reste à trouver un nouveau défi !

festival.jpg

Au Tour de Manu et David sur le grand Trail des Templiers 76km

Une fois n'est pas coutume, je vais raconter aujourd'hui non pas ma course de Dimanche mais plutôt l'aventure des Templiers 2016. Tout d'abord, en tant qu'abonné depuis très longtemps à Endurance Mag, je me disais depuis 20 ans : " un jour je ferai cette course ". L'aventure commence en décembre 2015 quand mon pote David m'envoie un sms en me disant : " je m'inscris aux templiers , ça te dit ? " . Je dis :"ok, banco." Il est temps de me frotter à un ultra et autant commencer par celui là. Suivent alors 9 ou 10 mois ou je vais courir très peu car mon tendon d'achille fait des siennes régulièrement. Heureusement que cela passe en vélo pour entretenir la forme. Seulement 2 raids, un tri et 4 trails de mars à août et ma plus longue sortie en 2016 doit faire 30 bornes. Bref je pars à Millau mercredi soir peu serein avec Sam Sam qui doit courir l'endurance Trail ( 100 kms et 4900 m de D + ) vendredi . Arrivés jeudi soir là bas , on décrouvre la mecque du trail avec une bonne dizaine de courses et 12000 participants prévus ! La pression n'est toujours pas là. vendredi je me lève à 3H00 pour accompagner Sam au départ et on va le suivre de 4H15 a 22H54 pour être précis sur son aventure. C'est fatigant d'être assistant quand il fait 1 degré et quand on doit faire du stop ! Là je prends conscience que ça va être très dur :) . Samedi on récupère un peu et on va voir les arrivées des courses du jour. On essaie de dormir du mieux possible et dimanche debout à 4H30 pour un départ à 6H00.
Je pars donc avec David dans le but de finir dans les temps ( barrière horaire à 12H15 au Km66 ) donc on prévoit un plan de marche en 14H00. On sait que l'on doit arriver frais au km48 car les 28 derniers kms seront les plus ardus. Tout va bien jusqu'au km 34 ou on gère facilement. Du km 34 au km 48 on espère prendre encore de l'avance sur les barrières horaires mais on se retrouve coincés par des bouchons. On marche beaucoup. Il suffit d 'une personne qui a peur et elle bloque tout le monde car c'est dangereux de doubler. c'est l'inconvénient de partir lentement mais si on était partis vite on aurait explosé. Arrivés à Pierrefiche en 7H30 au lieu de 7H00, mon pote accuse le coup mais on le remotive pour arriver dans les temps à Massebiau. Après on sait que l'on pourra finir. La portion de 18 kms est très usante et technique. Il y a peu d'endroits où l'on peut doubler et j'essaie de donner le tempo le plus rapide possible pour être à l'heure à Massebiau. Bizarrement , je ne ressens pas trop la fatigue même après 10H00. Le fait de manger sucré et salé doit jouer beaucoup. On arrive à Massebiau en 11H40 au lieu de 11H00. On se pose pour manger. Il reste 10kms, on sait que l'on verra l'arrivée sauf accident. Le but est de finir à 2 quelque soit le temps . On monte au dernier ravito au CADE (km 69) et il est déjà 19H00. On doit rallumer les frontales. Un bénévole nous dit qu'il reste 2H00 ( on saura après coup que le premier a mis 45 minutes pour cette portion. ) Il reste 7 kms et je me dis que 2H00 c'est beaucoup et pourtant, je vais subir les 5 derniers. Une descente très casse g... où l'on va tomber plusieurs fois va bien nous achever. on doit remonter à la Pouncho d'Agast . C'est presque de l'escalade et tout ça à la queue leu leu et à la frontale. Même en plein jour on aurait mis 2h00. Alors à la frontale, avec le vent assez fort , cela devient épique. Je n'ai plus qu'une idée en tête. Finir sans me blesser. Abandonner à 3 kms de la fin serait difficile à encaisser. On va finir avec un groupe sympa. Après 15H00 , on est tous à peu près au même point de fatigue. L'arrivée est enfin franchie à 21H30. Le temps n'est pas celui espéré mais peu importe. On a fini tous les deux et je n'ai toujours pas abandonné sur une course! :) On a 4 points ITRA et moins de 48H après alors que cela pique encore beaucoup; je me dis que je reviendrai mieux préparé pour viser mieux. Ps : Merci à David de m'avoir donné cette idée et de m'avoir accompagné et merci à nos assitants de choc Charlotte Rolin et Sam Sam qui ont assuré aussi sur leur trail !

templiers_1.jpg

Maëlis et Capucine sur les versions Kids du Festival

 

 

 

Publié le 05/11/2016 @ 13:48  
Tous les billets  Prévisualiser  Imprimer l'article 
Archives
01-2021 Février 2021 03-2021
L M M J V S D
01 02 03 04 05 06 07
08 09 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28


^ Haut ^